FAIRE CHANTER

SON ESSENCE

Les sons transformateurs de The Life Song

le chant de la vie

attise notre flamme

Tous les scientifiques, et tout particulièrement les neuroscientifiques dont Dr. Joe Dispenza, s’accordent sur le fait que si nous ne faisons pas de démarche pour aiguiser notre conscience, nous répétons inlassablement les mêmes schémas, nous basant uniquement sur ce que nous avons appris du passé.  

COMMENT AGIT-IL ?

LE SON, UN LANGAGE

Aucune place n’est laissée au nouveau, aucune chance n’est donnée au changement, même pour ce dont nous nous plaignons. La prise de conscience et l’expansion de notre conscience créent la brèche nécessaire dans la routine programmée par le cerveau pour créer un champ vide de tout ce qui est déjà connu et plein de tout ce qui n’est pas encore connu, à expérimenter.

Cela permet de choisir ce qui résonne au plus profond de nous, d’amener du nouveau dans notre vie, de rendre possible la transformation vers ce qui nous épanouit vraiment.

The Life Song, aussi bien par le chant de la baleine que la voix et le violoncelle de Birgit, permet cette élévation de conscience nécessaire à tout changement. C’est le chant de la vie qui s’allume en nous, cette vie qui se renouvelle sans cesse en s’adaptant toujours mieux à toutes les situations. Elle suit le meilleur maître que nous avons tous à notre disposition. Observer et écouter avec attention : c’est la loi de la Nature sauvage !

SOURCE DE VIE

MÉLODIES ET RÉSONANCES

La Vie se déploie là où il y a détachement du passé par le pardon et l’acceptation, la compassion sans jugement, envers soi-même d’abord, envers les autres ensuite.
S’il y a une ouverture vers du nouveau et une énergie créative, il peut y avoir transformation et changement.
Différentes portes peuvent y conduire. Pour moi c’est celle du son, car c’est mon premier langage, c’est ma vie. Je crée des mélodies, résonances et plages sonores comme je respire.

En cohérence avec ce que je viens d’exposer, les sons proposés dans The Life Song ne sont pas ceux qu’on attend d’un violoncelle, ni de la musique tout court, sinon, nous resterions collés au mental, au passé, au connu, au déjà vu et entendu et cela n’aurait pas d’effet novateur…
La seule chose de prévue est de ne rien prévoir. C’est en cela que réside la magie de The Life Song

Ces sons ne sont pas liés à une culture, un style ou une tonalité définis, ils ne nous
attachent pas au passé, aux choses connues, ils ne nous demandent pas de comprendre, de mettre dans des cases ou de juger. Au contraire ils nous engagent à laisser le mental au repos, car il n’y a rien à voir, rien à comprendre, juste à prendre et laisser voyager en soi.

Ces vibrations nous invitent à entrer dans ce champ libre et sauvage, inconnu, plein de surprises et d’aventures, à redevenir cet enfant curieux et explorateur, expérimentateur, que nous étions jadis !

Ce genre de sons créés dans l’instant présent en pleine conscience, connecté à l’énergie vitale et unifiante de la Source de toute vie, est pour moi un outil de prédilection pour nous amener sur les terrains nouveaux de la transformation.

Les sons transformateurs de The Life Song ouvrent cette brèche par laquelle la lumière peut s’infiltrer en nous pour mettre en lumières les parts de nous même oubliées dans l’ombre et qui ne demandent qu’à être activées, à servir, à rayonner dans le monde et l’univers, pour notre plus grand bonheur et celui des autres ! Ils sont le catalyseur de notre transformation.

Que notre rayonnement nous dépasse !

Inspirons-nous de cette fleur magnifique, la Crataeva Religiosa…

OMITUOFO

… et aussi de ces beautés étonnantes bien de chez nous, comme le saule Marsault qui nous témoigne de la même chose .

Voilà les intentions de The Life Song pour le plus grand bien de tous.